Intimidation à l’école.

L’histoire de David Fortin fait jaser sur le sujet de l’intimidation à l’école. Je l’ai personnellement vécu, je peux vous dire que ça fini par vous marquer toute votre vie. La peur du ridicule, la gêne, intimidé par les gens. Bref un poid lourd à porter.

david-fortin

Publicités

2 Commentaires

Classé dans École, David Fortin, disparition, intimidation

2 réponses à “Intimidation à l’école.

  1. yul-mtl

    Il y a quelques jours, le sujet de l’intimidation à l’école a pris une ampleur jamais vue au Québec, dans les blogues les forums, dans les sites de commentaires des médias. Je suis certain que ç’a contribué à changer la perception des gens en ce sens qu’on a pris conscience que c’est un problème plus grave qu’on pensait. On s’est sensibilisé à cette réalité odieuse qui ferait souffrir au moins 10% des étudiants Québecois. Le jeune David Fortin d’Alma aurait fugué parce qu’il en pouvait plus de subir intimidation, humiliation, harcèlement. De ses 14 ans aurait-il fugué pour déclencher une campagne médiatique de réflexion sur ce phénomène ? À la fin d’une entrevue donnée à Denis Lévesque, de LCN, le père de David évoquait cette possibilité. Si c’est le cas, il est temps qu’il rentre au bercail pour relancer cette campagne. Il est temps qu’il contacte Claude Poirier ou un autre journaliste bien connu. Qu’il donne des entrevues, qu’il écrive dans un forum, qu’il se manifeste publiquement. Par exemple, il y a présentement un sujet d’ouvert dans le forum des Cowboys Fringuants. « Intimider, taxer, exclure, harceler, écoeurer » que ça s’appelle. Le sujet s’essouffle présentement. David pourrait y exprimer son écoeurement envers la société qui n’a pas été capable de le protéger. On est prêt à recevoir son message même si ça va faire mal. Si par contre, David Fortin ne veut plus rien savoir de cette société, on comprendrait qu’il rentre chez lui et qu’on lui fiche la paix. Si c’est son souhait, on devrait être des centaines à tout faire ce qu’on peut pour le protéger des vautours des médias. Par contre, nous devrions continuer de réclamer des députés et des commissaires d’école que davantage soit fait pour diminuer le plus possible cette triste réalité de l’intimidation à l’école.

  2. Nous apprenions vendredi 13, que le petit David avait été vu sur le traversier de Sorel. La police disait être certaine à 90% que c’était le jeune fugeur… malheureusement, le lendemain, on apprenait que c’était une autre personne… pauvres parents.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s