Vous souffrez de dyscalculie

Qu’est-ce que la dyscalculie ?
On peut définir ce trouble comme un échec dans l’apprentissage des premiers éléments du calcule et comme un échec dans la capacité à manier, de façon adéquate, les nombres chez les enfants d’intelligence dite normale.
Ex. Elève en CE2, Julie continue à écrire le nombre quatre cent quatre-vingt treize « 40042013 »,
D’autres sont obligés, quel que soit leur âge, de compter sur leurs doigts pour trouver le résultat d’additions, même simples – y compris des sommes inférieures à dix – et sont dans l’incapacité de retenir les tables de multiplication.
Certains enfants élaborent d’eux-mêmes des stratégies parfois très compliquées qui masquent leurs difficultés. Ce qui démontre bien que la dyscalculie peut concerner des enfants tout à fait intelligents, sans pathologie particulière. Non-rééduqués, ces troubles peuvent représenter un handicap, plus ou moins sérieux en fonction de leur gravité, sur le plan scolaire, professionnel ou même de la vie courante. Les dyscalculiques peuvent par exemple se trouver en grande difficulté lorsqu’il leur faut manipuler de l’argent. Aller faire ses courses devient très compliqué…
Publicités

5 Commentaires

Classé dans Saveur du jour

5 réponses à “Vous souffrez de dyscalculie

  1. Jean-Pascal

    Outch… compliqué ça.

    Surtout ceci:

    Enfin, sur le plan affectif, on observe une dyscalculie lorsque l’enfant manifeste une attitude réactionnelle aux échecs précédents et même la formation d’un symptôme névrotique pouvant entraîner un désinvestissement.

  2. Elizabeth

    Je te comprend, c’est pour ca que j’ai été allèger le texte, mais en gros, ca ressemble beaucoup à ce que j’ai.

  3. Jean-Pascal

    mais en plus d’être dyscalculie t’es un brin analphabète … regarde ton titre
    🙂

    hi hi hi

  4. Elizabeth

    Cheap shot Jean pascal! 😛

  5. francois101

    On dirait que quelqu’un vient de s’enfarger avec son rack à lettre de Scrabble sur lequel il avait écrit dislecxye (et enfin se débarassé de son ?%$$% de y). J’ai pas lu la définition mais c’est la maladie de celui qui mélange les intégrales avec les sommations?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s